LES REALISATIONS

                           RECONSTITUTION DU CHEPTEL CAPRIN


Voici les étapes franchies  

juin 2008 :  nous versons 1 400 €

juillet 2008 :  43 chèvres, achetées dans un village voisin, arrivent à Awoudenine ; le Comité de Gestion les fait vacciner et les distribue à 22 familles (sur les 35 qui en avaient fait la demande auprès du chef du village) dont nous recevons les noms . La transaction a été bien menée : le prix d'achat unitaire négocié est de quelque 31 € alors qu'à cette saison, à Agadez, le prix d'une chèvre en bonne santé se situe entre 35 et 40 € !
C'est la bonne saison : grâce aux pluies tombées en juin, la nature reverdit et les chèvres trouvent tout naturellement leur nourriture !

début septembre 2008 : nous recevons le devis du maçon pour la construction de l'enclos d'une superficie de 600 m² avec mur en banco de 2 m de haut et grande porte en tôle  ainsi que de 2 hangars pour entreposer le fourrage en prévision de la saison sèche et 1 salle de vaccination :  2 880 €.
Comme pour le grenier, la population contribuera bénévolement à l'ouvrage notamment dans les travaux d'installation et de préparation du terrain.

mi-septembre 2008 :  nous versons 1 900 € pour compléter l'achat de chèvres et commencer les travaux de l'enclos.

octobre 2008 :  27 chèvres, achetées cette fois à Agadez pour éviter toute consanguinité, viennent rejoindre le troupeau ; elles sont réparties, après vaccination, entre 13 nouvelles familles dont nous recevons aussi les noms ; le prix est plus élevé : 38 € pièce ! des frais de transport sont facturés.

janvier 2009 : nous recevons des photos !



             Il n'y a plus grand chose à manger .......à part des gousses d'acacias bien haut perchées qu'il faut
             faire tomber à l'aide d'une gaule !

fin janvier 2009 :  un courriel de la part d'Aboli nous annonce la naissance de 30 cabris et  ils sont tous en bonne santé !  Nous comprenons que la construction de l'enclos devient une priorité .......

mi-février 2009 :  nous versons  2 500 €

début mars 2009 :  les travaux  de construction de l'enclos débutent ! Une modification au plan initial : l'accès se fera par deux grandes portes métalliques. C'est sans doute plus fonctionnel.
Grâce aux courriels envoyés par Aboli, nous suivons l'évolution des travaux .....et du troupeau : 10 cabris viennent de naître et sont en bonne santé.

août 2009 nous recevons les photos tant attendues !









septembre 2009 :  la marche que nous avons organisée le 6 septembre dernier fut un succès. Nous
envoyons 2 000 € destinés à finaliser le projet : dernières vaccinations et achat de nourriture complémentaire pour affronter la saison sèche .

30 septembre 2010 :  Un courriel de la part d'Aboli  nous  annonce que le troupeau grandit : 140 têtes ! lait, fromage, viande équilibrent maintenant l'alimentation de la communauté.
Un bémol cependant : si les pluies abondantes de 2009 et 2010  ont procuré des pâturages en suffisance et réduit l'achat de nourriture, elles ont aussi endommagé l'enclos et plus particulièrement la salle de vaccination (construction en banco !).

20 octobre 2010 :  Nous acceptons de financer une partie des travaux de consolidation pour un montant de 907 € suivant devis reçu (ciment, ferrailles, clous, transport et m-o du maître maçon) tandis que les villageois prennent en charge le gravier, le sable, l'eau et la m-o non spécialisée. L'argent est envoyé.


Et aujourd'hui en 2013 ?

Le troupeau de chèvres, évalué à quelque 170 têtes, se porte bien et fait vivre de plus en plus de familles; les revenus provenant de la vente de cabris et de fromages leur permettent d'améliorer leur bien-être.
La gestion du troupeau se fait harmonieusement : vaccinations, constitution d'une réserve de fourrage et réflexion à propos de la mise sur pied d'une coopérative pour écouler plus facilement les produits. 


retour page d'accueil