LES PROJETS

                   MISE EN PLACE D'UNE AIDE MEDICALE POUR LES PREMIERS SOINS

La problématique à la base du projet   
  Lors de notre séjour  à Awoudenine en mars 2007, nous avons reçu beaucoup de demandes d'aide de la
  part des villageois pour des problèmes de santé : douleurs aux yeux, plaies infectées, enfants déshydratés.

  Les structures de santé de proximité sont peu nombreuses et parfois elles manquent d'équipements et de           médicaments. Souvent, les populations rurales doivent parcourir beaucoup de kms (à dos de chameau ou         d'ânes !) pour consulter ...... ce qui ne les incite pas à se soigner.
  Pour les familles d'Awoudenine, le centre de santé le plus proche est situé à 12 km !
  

Le projet  
             La mise en place dans le village d'une aide médicale pour les premiers soins

      Notre association poursuit un double objectif :  
             +  former dans le village des secouristes volontaires qui assureront les premiers soins auprès des
                 familles y compris la formation de 2 "sages-femmes" mais aussi qui assureront la prévention
                 (ex. programme d'éducation à l'hygiène, à 
l'utilisation d'une eau de qualité, à la nutrition, à
                 l'assainissement du village) et qui encourageront 
les familles à aller vers un centre de santé
                 si nécessaire ;

             +  assurer la pérennité de l'action (demander au patient le paiement de la consultation et des                              médicaments, réfléchir à la mise en place d'une mutuelle de santé).


La mise en oeuvre
     Notre association a conclu un partenariat  avec l'ONG nigérienne ADDS ( Alliance pour le
      Développement Durable et la Solidarité) sise à Agadez et qui oeuvre dans l'Aïr; c'est elle qui est chargée
      de la conception du programme de formation, de la formation des élèves-secouristes ainsi que de la
      coordination de l'action.

    Formation des secouristes
     Durant la 1ère année (2010-2011) :
     Deux infirmiers Touareg du dispensaire d'Agharous (dispensaire animé par ADDS et parrainé par
     l'Association française "Touaregs") formeront les trois élèves-secouristes selon le schéma suivant :
        a) Mission de formation d'une semaine des trois élèves volontaires (2 femmes et 1 homme) dans le
            village à savoir :  - prise de contact avec les futurs secouristes récemment "contactés" par Aboli,
                                        originaire d'Ouadenine, notre interlocuteur auprès de la Communauté ;
                                      - recensement des besoins et des attentes des villageois ;
                                      - explication du programme de formation : volet "1ers soins" et volet "prévention";
                                      - début de la formation sur base de cas concrets;
                                      - première évaluation avec les élèves-secouristes.
        b) Mission de ravitaillement de quatre jours :  
                     - chaque élève-secouriste reçoit une pharmacie de base et le matériel médical nécessaire;
                     - chaque élève-secouriste pose les actes médicaux qu'il a appris sous l'autorité des deux
                        infirmiers formateurs;
                     - suite de la formation;
                     - deuxième évaluation avec les élèves-secouristes.
        c) Quatre missions de suivi-évaluation de deux jours chacune, tout au long de l'année dont
             l'objectif est de parfaire la formation des élèves-secouristes, les conseiller et les assister dans les actes
             médicaux qu'ils posent.  
             A la fin de la quatrième mission, une dernière évaluation sur le niveau de formation des secouristes      
             sera faite et adressée à notre association.
             C'est sur base de celle-ci mais aussi sur base des besoins à couvrir auprès de la population
             et en fonction de la volonté des secouristes à se perfectionner que nous négocierons les
             actions des années suivantes.


      Coût de l'opération :  3 611 €       

               
se décomposant comme suit :  1)  formation d'une semaine :  958 €
                                                              2)  ravitaillement de 4 jours :  1 474 €
                                                              3)  quatre missions de suivi-évaluation :  1 004 €
                                                              4) divers (frais coordination) : 175 €

       Nous espérons démarrer bientôt ...... dès que la convention de partenariat sera signée !
      
     

              
retour page d'accueil

                                                                                                   voir la réalisation